Catégories
Poésie Rouge

Georges Bataille NSFW

L’opium du peuple dans le monde actuel n’est peut-être pas tant la religion que l’ennemi accepté… Un tel monde est à la merci, il faut le savoir, de ceux qui fournissent un semblant d’issue à l’ennui. La vie humaine aspire aux passions et retrouve ses exigences.

Nobuyoshi Araki, bondage kinbaku-bi


Tu es belle comme on tue
Le coeur démesuré j’étouffe
Ton ventre est nu comme la nuit

Ma putain
Mon coeur
Je t’aime comme on chie

Trempe ton cul dans l’orage
Entouré d’éclairs
C’est la foudre qui te baise

Un fou brame dans la nuit
qui bande comme un cerf
Ô mort je suis ce cerf
Que dévorent les chiens
La mort éjacule en sang

— Mademoiselle Mon Coeur

Voir aussi l’album L’Or d’Eros d’Arthur H et Nicolas Repac.

Catégories
Poésie Rouge

La piccola stalla

Poème impudique adapté de l’italien.

La Petite Étable

Chaque jour sur toi je veille
Tu es ma fierté

Le domaine est comme tu me l’avais demandé
Avec tes deux grands yeux ton silence de bête
Rompu par un long souffle et un mugissement

Tu me rassasies

Du reste la mienne est une petite étable
Je ne t’ai pas choisie parmi les autres bêtes
Pour fonder une ferme
Je te tire le lait
À toi seule mon amour seule goutte chacune

Plus précieuse que l’or

Ma joie quand je te sens si belle et vigoureuse
Ta joie lorsque tu sens mes expertes caresses

Ces satisfactions

Récompensent la peine de t’avoir élevée
Je te guide à l’alpage les jours ensoleillés
Ces étendues ces heures pour nous uniquement

Miennes et Tiennes

Ivre de volupté tu les voudrais toujours
Et ces exhalaisons je sais tu les adores
Tu voudrais les humer de ton doux mufle encore
Mais les années ma chère commencent à te marquer
Et il est mon devoir de brider tes ardeurs
Bref je dois m’assurer que jamais tu ne sois
Au retour à l’étable ou cuite ou épuisée

Pour ta si fière allure en fin de compte encore
Rends grâce aussi à ton affectueux mari
Chance que je t’aie épousée Federica
N’aurais tu pas été mon adorable vache
Sur tous les tons c’aurait été la boucherie

— Halo-in-reverse, FL

Catégories
Fetishism Poésie Rouge

Femmes puissantes

Erika Jayne, Brooke Candy (left to right)

Drip, from Brooke Candy‘s SEXORCISM album. Kinky.

Pussy lunch, strip club buffet
If he don’t spend, I’m M.I.A1)Missing In Action
Pay my rent, throw it on my face
Big Mac pussy and a ass soufflé
Call an ambulance, this pussy’s lethal
Call the police, this pussy’s illegal
Pussy on a watch list, CIA
Married to the money, keep my maiden name, hey

Uh, Brooke, you drippin’, drippin’, drippin’, drippin’
Uh, EJ, drippin’, drippin’, drippin’, drippin’
Uh, gonna sip it, sip it, sip it, sip it
Uh, yeah

Pussy drip, d-drip, d-drip, droplet
Pussy sweet, so sweetie like chocolate
Pussy drip, pussy po-po-po-poppin’
Pussy drip, d-drip, d-drip, droplet
Pussy drip, d-drip, d-drip, droplet
Pussy sweet, so sweetie like chocolate
Pussy drip, pussy po-po-po-poppin’
Pussy drip, d-drip, d-drip, droplet

Pussy plush, teddy bear soft
Pussy kush, roll it up raw (Uh)
Post Malone, pussy a rock star
Pussy wet, cuffed in a cop car (Uh)
Pussy sick, pussy need a doctor
Pussy perform, pussy needs an Oscar (Uh)
Undefeated, pussy is a boxer
If you want respect, daddy, eat the box first

Brooke Candy and Erika Jayne
So tasty, mmm, yeah


Incidentally, this reminds me of the censored version of Lords of Acid Voodoo-U album cover, including track Drink My Honey.

Notes   [ + ]

1. Missing In Action