Catégories
Geek Philo

A gits myth

Motoko Kusanagi and project 2501

Ghost in the shell est l’un des rares mythes contemporains : du cyber-océan émerge un être de pure information avec une capacité d’accès illimitée aux vastes ressources du réseau, et le rêve de cet être immatériel est de s’incarner, de faire chair. C’est un vrai mythe moderne.

Alain Damasio, Thinkerview, 8 décembre 2020

EDIT (2021-02-07) — Cela n’est toutefois pas sans rappeler le mythe chrétien du dieu incarné dans son fils. Et plus récemment celui wachowskien du programme déchu — l’agent Smith du dernier volet de la trilogie Matrix — parvenant à s’évader du monde virtuel, tel Alice achevant sa rêverie. Voire, Arwen du seigneur des anneaux, renonçant à la vie éternelle pour rejoindre son prince Aragorn. Et même pourquoi pas, la petite sirène d’Andersen renonçant au monde protecteur des profondeurs pour se frotter à la réalité des humains. Bref, accepter de mourir pour vivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.